Click-Air
Contactez-nous maintenant (514) 366-3535

Comment protéger votre système de ventilation quand la qualité de l’air est affecté par le smog ou l’effet des incendies de forêt ?

Voici quelques conseils pour contrôler la qualité de l’Air de votre espace

Alors que la fumée des feux de forêt canadiens de 2023 s’est répandue au-dessus des villes et des villages, atteignant même Montréal, l’impact sur la qualité de l’air est devenu une préoccupation majeure. Les systèmes de chauffage, de ventilation et d’air climatisé (CVAC) jouent un rôle crucial dans le maintien de la qualité de l’air intérieur de nos maisons et de nos bureaux. Ces systèmes vitaux, souvent comparées aux poumons d’un bâtiment, peuvent involontairement introduire des fumées et des particules nocives à l’intérieur de nos espaces lorsque la qualité de l’air est médiocre ou encore pire en cas de smog dû aux incendies de forêt. Ceci constitue une menace pour notre santé et notre confort. Dans notre article de blog intitulé « Comment protéger votre système de ventilation pendant les journées où la qualité de l’air est affectée par le smog ou l’effet des incendies de forêt « , nous explorerons des stratégies simples, mais pratiques pour protéger vos systèmes de CVAC des effets néfastes des incendies de forêt et d’autres contaminants dégradant l’air. Notre objectif est de vous aider à faire en sorte que vos équipements continuent à fournir un air propre et sain, même face à de tels défis environnementaux. Rejoignez-nous pour approfondir cette question urgente.

Pourquoi l’exposition à la fumée des incendies de forêt est-elle dangereuse ?

La fumée des incendies de forêt est un mélange complexe de gaz et de particules fines produits par la combustion des arbres et d’autres matériaux végétaux. L’exposition peut irriter les poumons, provoquer des inflammations, affecter le système immunitaire et accroître la susceptibilité aux infections pulmonaires, dont le COVID-19. Les particules microscopiques sont particulièrement nocives car elles pénètrent profondément dans les tissus pulmonaires, provoquant des problèmes respiratoires tels que la bronchite, l’aggravation de l’asthme ou des troubles cardiaques. Une exposition chronique peut également entraîner des problèmes de santé à long terme. Les groupes vulnérables, tels que les enfants, les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies préexistantes, sont particulièrement exposés.

Mesures préventives liées aux « journées de mauvaise qualité de l’air » et au smog pour les systèmes CVAC

Pendant les périodes de mauvaise qualité de l’air dues au smog, il est essentiel de prendre des mesures proactives pour protéger vos systèmes de ventilation/climatisation et maintenir la qualité de l’air intérieur.

Voici trois mesures préventives faciles à mettre en œuvre :

  1. Fermer les entrées d’air extérieur : L’échangeur d’air de votre maison gère généralement les entrées d’air extérieur. Lorsque la qualité de l’air est mauvaise en raison du smog ou des incendies de forêt, il est souhaitable de fermer ces prises d’air. Cette mesure empêche les particules nocives de pénétrer dans votre système de ventilation et de circuler dans l’air intérieur. *L’idéal serait de programmer un rappel pour réactiver la prise d’air extérieur lorsque la qualité de l’air est meilleure*.
  2. Garder les fenêtres et les portes fermées : Garder les fenêtres et les portes fermées autant que possible pendant les jours où la qualité de l’air est mauvaise peut empêcher les contaminants nocifs de pénétrer dans votre maison. Cela peut sembler simple, mais c’est un moyen efficace de protéger à la fois votre système de chauffage, de ventilation et de climatisation et la qualité générale de l’air intérieur. Envisagez d’autres méthodes de refroidissement si nécessaire, comme des climatiseurs portables ou des ventilateurs, afin de maintenir votre maison confortable tout en préservant la qualité de l’air intérieur.
  3. Passer à des filtres à haute efficacité ou filtres HEPA : Les filtres standard ne suffisent pas à bloquer les particules fines présentes dans le smog ou la fumée des incendies de forêt. Le passage à des filtres à haute efficacité ou à des filtres HEPA peut s’avérer utile. Ces types de filtres sont conçus pour capturer un pourcentage plus élevé de particules, y compris celles dont la taille n’excède pas 0,3 micron, ce qui réduit efficacement le nombre de contaminants nocifs qui pénètrent dans votre système CVC et circulent dans votre maison.
    1. Visitez https://www.cleancomfort.com/  pour des solutions de traitement de l’air d’un de nos fournisseur Clean Comfort.
    2. Appuyez ici pour la brochure des produits de filtration de Clean Comfort distribué par Click-Air

Entretien et nettoyage des systèmes CVAC

Lorsque tout fonctionne bien à l’intérieur de nos maisons ou de nos bureaux, nous oublions souvent qu’il y a des systèmes CVAC qui fonctionnent en arrière-plan.  Ce n’est que lorsqu’il y a un bris et qu’il fait soudainement 35°C à l’intérieur que nous pensons à notre spécialiste de la Click-Air !  Nous pouvons vous aider à maintenir vos systèmes CVAC en ordre.  La meilleure façon est de souscrire un contrat de service annuel.  2 ou 3 visites par an sont souvent plus que suffisantes pour garantir que votre système fonctionne dans les meilleures conditions.

Pour commencer, les filtres doivent être changés 3 ou 4 fois par an et nous recommandons d’opter pour des versions à haute efficacité ou HEPA. Le maintien en ordre d’un système de ventilation ne se résume pas à un simple changement de filtre, laissez nos experts vous aider !

Nettoyage de conduits peut-être ? Notre équipe peut inspecter et nettoyer l’ensemble de votre système, y compris les conduits, les serpentins de refroidissement et les échangeurs de chaleur si nécessaire.

N’oubliez pas qu’un bon entretien prolonge la durée de vie de votre système et améliore la qualité de l’air intérieur.

Lien vers la page d’entretien préventif

Lien vers la page de nettoyage de conduits

Faq : Protéger votre maison contre la mauvaise qualité de l’air…

1. Comment la mauvaise qualité de l’air et les contaminants des incendies de forêt affectent-ils mon système de chauffage, de ventilation et de climatisation ?

Les incendies de forêt peuvent introduire de la fumée, des cendres et des particules dans votre système de chauffage, de ventilation et de climatisation, réduisant ainsi sa capacité à fournir de l’air propre et frais à votre maison et ayant donc un impact négatif sur la qualité de l’air à l’intérieur.

2. Quelles mesures préventives puis-je prendre pour protéger mon système de chauffage, de ventilation et de climatisation pendant les jours où la qualité de l’air est mauvaise en raison d’un incendie de forêt ?

Certaines étapes comprennent :

  • Fermeture des entrées d’air extérieur (généralement vers le bas avec l’échangeur d’air de la maison)
  • Passage à des filtres à haute efficacité / ou à des filtres HEPA
  • Garder les fenêtres et les portes fermées pour empêcher les contaminants de pénétrer dans votre maison.

3. Est-il nécessaire de nettoyer mon système de chauffage, de ventilation et de climatisation après un incendie de forêt ?

Cela dépend si votre maison se trouvait dans une zone de feu de forêt et si votre système de chauffage, de ventilation et de climatisation n’a pas été arrêté pendant l’incendie :

Si Oui, il est essentiel de nettoyer votre système CVAC après un incendie de forêt afin d’éliminer toute accumulation de suie ou de cendres susceptible de nuire au fonctionnement du système et d’affecter la qualité de l’air intérieur.  Vous sentirez la fumée pendant des mois si les filtres n’ont pas été remplacés.

Si votre domicile est éloigné, mais que la qualité de l’air est faible en raison du smog généré par l’incendie de forêt, le nettoyage de votre système de CVC ne servira pas à grand-chose. Les filtres à efficacité standard ne seront pas en mesure de filtrer correctement l’air extérieur, car les particules seront probablement trop petites.  Cela dit, des filtres propres ne font jamais de mal.  Ils doivent être remplacés à chaque saison.

L’adoption d’un système de filtration de type dérivation HEPA peut être utile. Demandez à nos experts.

4. Les purificateurs d’air et les humidificateurs peuvent-ils être utiles en cas d’incendie de forêt ?

Oui, les purificateurs d’air et les filtres HEPA peuvent aider à éliminer certaines particules.

Pour les systèmes centraux de chauffage et de refroidissement, les filtres HEPA (High Efficiency Particulate Air) peuvent contribuer à améliorer la qualité de l’air intérieur en filtrant les petites particules présentes dans l’air, y compris celles que l’on trouve dans le smog.

Les filtres HEPA sont conçus pour capturer 99,97 % des particules d’un diamètre de 0,3 micromètre. Le smog contient généralement des particules de différentes tailles, dont certaines sont plus petites ou plus grandes que 0,3 micromètre. Les particules plus grosses seront capturées efficacement par le filtre HEPA, tandis que les particules plus petites ne seront peut-être pas capturées aussi efficacement.

Outre les particules, le smog peut également contenir des polluants gazeux tels que le dioxyde de soufre, le dioxyde d’azote, le monoxyde de carbone et l’ozone. Les filtres HEPA ne sont pas conçus pour éliminer les polluants gazeux. Pour cela, un filtre à charbon actif peut être utilisé en conjonction avec un filtre HEPA. Le filtre à charbon actif peut adsorber certains types de polluants gazeux.

Les purificateurs d’air peuvent être utilisés dans les maisons qui ne disposent pas d’un système de chauffage/refroidissement central.

Il est important de noter que si les filtres HEPA ou les purificateurs d’air équipés de filtres HEPA peuvent améliorer la qualité de l’air intérieur, ils ne constituent pas une solution complète à la pollution de l’air. Ils doivent être utilisés en conjonction avec d’autres mesures, telles que la réduction des sources de pollution intérieures, l’amélioration de la ventilation et, lorsque la qualité de l’air extérieur est médiocre, la réduction de la quantité d’air extérieur qui entre dans la maison.

N’oubliez pas que tous les purificateurs d’air ne sont pas aussi efficaces les uns que les autres et que leur efficacité peut dépendre de facteurs tels que leur taille, la taille de la pièce dans laquelle ils sont utilisés et la qualité de leur entretien. Veillez toujours à choisir un purificateur d’air adapté à vos besoins spécifiques et à suivre les instructions d’utilisation et d’entretien du fabricant.

Quant aux humidificateurs, ils pourraient contrer la sécheresse causée par la fumée, améliorant ainsi la qualité de l’air intérieur lors d’un incendie de forêt, mais en réalité, un humidificateur n’est jamais utilisé en été.  Les espaces sont souvent trop humides.  Nous garderons cette information pour un autre blog.

5. Comment puis-je intégrer des mesures préventives dans mon système CVAC pour améliorer la qualité de l’air ?

Les bâtiments commerciaux sont parfois équipés de capteurs de contrôle de la qualité de l’air : température, humidité, CO², fumée, pour n’en citer que quelques-uns.  Vous pouvez envisager d’installer un système doté d’une technologie intelligente qui peut automatiquement fermer l’entrée d’air extérieur pendant les périodes où la qualité de l’air est mauvaise….. Mais le plus important est d’entretenir régulièrement votre système pour vous assurer qu’il est en bon état de fonctionnement et de faire preuve de bon sens lorsqu’il s’agit d’utiliser ou non l’échangeur d’air.

Lien: Qualité de l’air à montréal  https://www.iqair.com/fr/canada/quebec/montreal